poin-poin
Bannière

 
  • Increase font size
  • Default font size
  • Decrease font size
Home Dressez vos esgourdes Rock & Pop SCOUT NIBLETT - The Calcination Of Scout Niblett - 2010

SCOUT NIBLETT - The Calcination Of Scout Niblett - 2010

E-mail Imprimer PDF

Scout Niblett - The Calcination Of Scout NiblettIl y a les artistes dont la prestation scénique vous ferait presque regretter d'avoir mis la main à votre compte bancaire La Gerbille (celle avec les noisettes) pour leur album. Ceux-là sont légions !
Et il y a l'artiste dont la prestation scénique vous secoue le coeur. Celui-ci, vous n'aviez pas remarqué son disque avant, ou vous aviez pensé "bof", mais maintenant vous voulez le remercier. Pour un peu vous achetez même son T-Shirt moche au stand merchandising.

Scout Niblett, mode d'emploi idéal: on va d'abord la voir sur scène.

 

Puis vous écouterez l'album, creusant vos souvenirs auditifs émus, à la recherche des sentiments du soir des dévoilements.

Scout Niblett, le problème: comment capter sur bande les forces de cette femme? Qui chante comme une petite fille serre les dents puis explose au moment bancal, quand les bribes de guitares flanchent étrangement ( Elle est  maîtresse des tensions, alors elle est maîtresse du public, seule ou accompagnée). Steve Albini et sa fameuse prise de son brute est sur le coup depuis le début. Sur le papier c'est l'homme de la situation. Sur le précédent, This fool Can Die Now (2007), le désormais révéré Bonnie "Prince" Billy était de la partie, sur un album aux fragrances plus folky que cette calcination. Mais c'est comme si ces chasseurs d'élite ne pouvaient qu'abîmer le délicat animal en le capturant. Rien à faire, les prises studio seront toujours bien en-deçà de la vérité d'artiste de Emma Louise Niblett. Et nous (les ravis du concert), d'être un peu désappointés, mais voulant la défendre à tout prix.
Que trouve le chaland à l'oreille dressée sur The Calcination Of Scout Niblett (cinquième album depuis 2001) ? Toujours des débris de musique flottante, des bouts de grunge étiré, dépouillé, et plein d'os durs à la dent. Plus beaucoup de folk vague, en revanche. Une guitare imparfaite, aux défauts pris de façon parfaite. Chaleur... on est presque dans l'analogique, Albini fait son travail. Par moment on se dit que ces parties électriques, Scout qui joue, c'est juste Kurt Cobain qui s'échauffe les doigts en pensant à autre chose. Et puis, les tensions, ses tensions, les revoilà, on les reconnaît. Et on les projette ao vivo, car c'est ainsi qu'on les veut. Sur scène, ces chansons vivront, la vibration appelle déjà. Même les insignifiances vivront, c'est une certitude. Ces nouveaux titres ont un potentiel d'explosion certainement supérieur aux précédents. A nouveau, Scout Niblett allumera ses mèches sinueuses.

 

 

Page MySpace de Scout Niblett

Site Officiel de Scout Niblett

Mis à jour ( Dimanche, 07 Février 2010 20:23 )  

Poin Flash

LA ZICMUCHE, le "blog lamentable", les girafons... Rejoignez LE FORUM POIN-POIN.

 

MIXTAPES téléchargez (c'est gratuit) the fabulous Mixtape Poin-Poin 1 - Mixtape Poin-Poin 2 - Battle Cidrolin/Rhume - Battle Rhume/Dahu - Battle Rhume Duclock - Battle Waka/Rhume

 

POLAR D'HIVER : le 27e numéro de L'Indic, le "noir magazine", est arrivé. Avec Tom Cooper, Alain Damasio, les Utopiales, les chros, et des tonnes de façon de se faire dessouder dans la neige. Sommaire ici.