poin-poin
Bannière

 
  • Increase font size
  • Default font size
  • Decrease font size
Home Littérature MURIEL BARBERY - L’Elégance du hérisson

MURIEL BARBERY - L’Elégance du hérisson

E-mail Imprimer PDF

Muriel Barbery - L'élégance du hérissonOn dit du hérisson que son pelage est grossier, qu'il est hésitant, indécis, qu'il souffle et grogne, qu'il urine sur sa femelle pendant la reproduction, qu'il élit domicile dans les bouses de vache, qu'il est poltron et se roule en boule pour s'extraire du monde et se préserver du danger, qu'il finit le plus souvent écrasé sur les routes... Et que dire de ses 6000 piquants érectiles destinés à faire fuire toute vélléité de caresses !

Méfiez-vous des préjugés, sous un être mal léché peut se cacher une grâce, une intelligence et une subtilité hors du commun. Il est en est ainsi de Rénée, une concierge érudite, férue de philosophie, passionnée de littérature russe et de cinéma japonais. Pour se fondre dans le moule, elle dissimule et garde jalousement sa culture au chaud, à l'abri de sa loge dans un immeuble bourgeois où se confronte une populace haute en couleur, petite bourgeoisie mesquine et caricaturale au possible, mais aussi des êtres à la limite de la rupture : Paloma petite surdouée, extrêmement lucide sur le monde qui l'entoure, Monsieur Ozu, richissime japonais qui sait mieux que personne débusquer les richesses de l'âme - c'est lui qui va bouleverser le fonctionnement de l'immeuble, ignorant le statut social des uns et des autres pour privilégier la mise en valeur de la beauté intérieure et spirituelle de chacun.

Une promenade philosophique très caustique aux côtés de personnages à l'abord antipathique mais dont le cynisme et les convictions seront ébranlés toute en douceur par un vent léger venu d'Orient. Ce huis-clos rue de Grenelle est surprenant à bien des égards, méfiez-vous des apparences. Qui s'y frotte s'y pique... et succombe immédiatement à l'Elégance du hérisson, un livre plein de piquant !

Extrait :

"Je m'appelle Renée, j'ai cinquante-quatre ans et je suis la concierge du 7 rue de Grenelle, un immeuble bourgeois. Je suis veuve, petite, laide, grassouillette, j'ai des oignons aux pieds et, à en croire certains matins auto-incommodants, une haleine de mammouth. Mais surtout, je suis si conforme à l'image que l'on se fait des concierges qu'il ne viendrait à l'idée de personne que je suis plus lettrée que tous ces riches suffisants. Je m'appelle Paloma, j'ai douze ans, j'habite au 7 rue de Grenelle dans un appartement de riches. Mais depuis très longtemps, je sais que la destination finale, c'est le bocal à poissons, la vacuité et l'ineptie de l'existence adulte. Comment est-ce que je le sais ? Il se trouve que je suis très intelligente. Exceptionnellement intelligente, même. C'est pour ça que j'ai pris ma décision : à la fin de cette année scolaire, le jour de mes treize ans, je me suiciderai."

Mis à jour ( Lundi, 11 Août 2008 20:57 )  

Poin Flash

LA ZICMUCHE, le "blog lamentable", les girafons... Rejoignez LE FORUM POIN-POIN.

 

MIXTAPES téléchargez (c'est gratuit) the fabulous Mixtape Poin-Poin 1 - Mixtape Poin-Poin 2 - Battle Cidrolin/Rhume - Battle Rhume/Dahu - Battle Rhume Duclock - Battle Waka/Rhume

 

POLAR D'HIVER : le 27e numéro de L'Indic, le "noir magazine", est arrivé. Avec Tom Cooper, Alain Damasio, les Utopiales, les chros, et des tonnes de façon de se faire dessouder dans la neige. Sommaire ici.