poin-poin
Bannière

 
  • Increase font size
  • Default font size
  • Decrease font size
Home Info Poin Poin poin-poin actualité - Un été chaud...comme l'enfer

poin-poin actualité - Un été chaud...comme l'enfer

E-mail Imprimer PDF

Vous êtes en vacances, loin de tous les petits tracas de la planète, savourant ce repos bien mérité, et vous avez parlé à votre beau frère d'un nouveau site découvert depuis peu et portant le nom complètement con (c'est vous qui parlez) de poin-poin.com "oui poin-poin comme un point, bushricemais avec un tiret entre les deux poin, enfin pas celui qui est avant com qui est un vrai point lui, mais le poin d'avant qui est le mot point, enfin sans T, non je ne te demande pas comment va la santé ah tu fais chier t'es bien con comme tous les beaufs". Bref, pour convaincre cet abruti (qui vous le rend bien) le mieux vous dites-vous c'est de lui montrer la chose en question.

Vous vous rendez (de toutes façons, vous êtes cernés par les vacanciers en tongues et bermudas vous n'avez donc aucune chance de vous en sortir) dans un cybercafé où pour le prix d'un repas pour 7 personnes au Ghana (vin et digestifs compris) on vous offre grassement 15 minutes chrono d'accès à internet. Vous vous réjouissez déjà de lui faire lire les croustillants portraits crachés, les oeils chastes pour qu'il puisse rigoler des dernières aventures de ce pauvre puceau de Jean Edouard (alors que vous même vous avez perdu votre pucelage à 24 ans, et encore, en payant, mais on ne le dira à personne, comme tout le monde à 15 ans vous saviez tous des merveilles du con d'Irène, dont vous n'aviez en fait que lu la description par Aragon), et se rincer l'oeil car le beauf est libidineux, sans oublier les nombreuses chroniques de disques dont vous pensez à juste titre que pas un n'éveillera le moindre neurone de reconnaissance chez cet ahuri qui en est à se demander si ça vaut le coup de voir les Stones à Nice, alors que vous pourrez frimer en comparant les mérites de We Live et Come My Fanatics d'Electric Wizard (le premier comme chacun sait étant encore meilleur que le deuxième, c'est ma rubrique, je vais me gèner). Et là, Ô rage (ne le dites pas à haute voix, vous allez être obligé de lui dire mais non il pleut pas) Ô désespoir, Ô vieilles fesses ennemies, Que n'ai-je tant vu de culs pour cette infâme mamie, au lieu de la prose hilarogène (le mot moderne pour drôle, faudrait rester à la mulitprise les amis) habituelle, voilà ce que vous pouvez lire.

Déjà, il paraitrait que ça ne s'arrange pas du côté de la présidence des Etats-Unis (voir photo) et que vraiment le con d'Oliza Rice reste désespérément sec, que dis-je aride, barbelé, alors que la puissance du Président semble limitée, elle, à être le plus grand con mis au pouvoir que l'histoire aura connu depuis le cheval d'Attila et encore, quitte à choisir, je pense que l'équidé a plus le sens de l'équité (je n'ai pas pu m'empêcher).

 villepincanicule

En France, pendant les chaleurs, des tartuffes gouvernementaux vont faire la tournée potpot(e)s de chambres, maisons de retraites (voir photo) où l'on a transformé les mamies en éponges humaines (verres d'eau, torchons mouillés, brumisateurs) mais laissent crever les sans abris dans les rues où l'on trouve même que les tentes font fuir les campeurs (ne me demandez pas la logique). Dans les prisons françaises, où l'on est soit disant nourri et logé à l'oeil, l'eau est payante (il y a sac à vomis, là, près de l'ordinateur, arrêtez, vous allez tout saloper le clavier surtout que le vomis de poulet frites, ça part mal).

Au Liban, des femmes et des enfants se font massacrer par des tapis perçants, mais hélas de bombes, tout cela pour qu'un quarteron d'assassins se réclamant d'une patrie ici ou d'une religion là, puissent donner libre cours à leur pulsion de mort pathologique qui devrait leur valoir une camisole, une cellule et de fortes doses de neuroleptiques associées au visionnage intensif de la Maison de toutou jour et nuit pendant 1 semestre complet et non pas la confiance du peuple.

En Irak, la paix civile instaurée par les américains fait à peu près 60 morts par jour soit plus qu'en temps de guerre, dans une indifférence universelle des principaux intéressés (voir photo) qui confine au "je-m'en-carre-c'est-que-des-arabes-ils-aiment-se-foutre-sur-la-gueule-c'est-dans-leurs-gènes.

 Voilà, on pourrait continuer ainsi des heures tant cet été semble condenser tout ce que l'humanité peut sécréter de barbarie et de haine des autres mais le temps est écoulé. Faites attention, à l'oeil de votre beau-frère, je crains que vous n'en veniez aux mains. Restez calme et dites-lui que d'habitude, c'est drôle et qu'il y a du cul. Promis.

Mis à jour ( Dimanche, 20 Août 2006 00:33 )  

Poin Flash

LA ZICMUCHE, le "blog lamentable", les girafons... Rejoignez LE FORUM POIN-POIN.

 

MIXTAPES téléchargez (c'est gratuit) the fabulous Mixtape Poin-Poin 1 - Mixtape Poin-Poin 2 - Battle Cidrolin/Rhume - Battle Rhume/Dahu - Battle Rhume Duclock - Battle Waka/Rhume

 

POLAR D'HIVER : le 27e numéro de L'Indic, le "noir magazine", est arrivé. Avec Tom Cooper, Alain Damasio, les Utopiales, les chros, et des tonnes de façon de se faire dessouder dans la neige. Sommaire ici.