poin-poin
Bannière

 
  • Increase font size
  • Default font size
  • Decrease font size

AUTECHRE - Oversteps - 2010

Autechre est ailleurs...

" En dépit de leurs particularismes stylistiques, le rock' n' roll, le reggae-dub et le Hip-Hop se laissaient toujours aisément juger à l'aune des notions d'harmonie, de contexte et de forme.[...] Le deuxième album d'Autechre, Amber (1994) causa ma perte [...] Les mélodies étaient comme répandues de manière erratique, comme si elles étaient dotées de libre-arbitre, tandis que les minuscules figures ou motifs rythmiques tissaient en arrière plan  une toile dénuée de toute structure évidente. Je ne comprenais rien à pareille musique [...] "
Kurt B. Righley ( Modulation. A History Of Electronic Music: Throbbing Words On Sound,
2000)

Mis à jour ( Dimanche, 11 Avril 2010 15:02 ) Lire la suite...
 

Introduction à la Dub Techno (1/4)

King Tubby, Augustus Pablo, Lee Perry"Introduction" car il ne s'agira ni d'en faire l'historique ni d'être exhaustif, mais juste de donner quelques pistes au quidam désireux de s'aventurer dans les volutes enfumés de la dub techno. En effet, je ne vois pas bien comment un individu dans mon genre pourrait "lister" ce qui se fait de mieux en la matière, n'étant ni spécialiste ni DJ ni rien du tout. Trop de maxis confidentiels, d'artistes méconnus et de labels énigmatiques rendraient la chose périlleuse. C'est pourquoi nous ne ferons que tournicoter autour de quelques artistes majeurs afin de débroussailler à la machette un style aux ramifications multiples dont la première des influences se situe en Jamaïque, ich wilkommen bien sûr le dub, excroissance du reggae personnalisée par des olibrius comme King Tubby, Augustus Pablo ou encore Lee 'Scratch' Perry dans les années 70.

Brian Eno StudioN'ayant pas peur de passer pour un gland, je rappellerai que le dub est une musique basée sur la prédominance du tandem basse/batterie ainsi que sur l'ajout d'effets (réverbs, delays, cuts...) à des instrumentaux reggae, qu'on appelle aussi "versions". Ainsi débarrassées des voix (parfois conservées par bribes ou apparitions soudaines de mots, de phrases), les chansons deviennent alors de longues divagations sensorielles promptes à engendrer la rêverie et l'expansion espace/temps (prévoir un spliff, des coussins et un air abruti). Dub auquel nous ajouterons une pincée d'ambient dont Brian Eno fut l'un des principaux instigateurs, un soupçon de musique contemporaine minimaliste et répétititive école Steve Reich et inévitablement (ou presque) le fameux kick issu de la house music et de la techno. Si vous regardez par les hublots situés à droite de l'appareil, vous apercevrez la "deep house" et à gauche la "minimal techno". Plus loin mais toujours dans le giron, la techno de Detroit, la micro-house et l'électro dans son acceptation globale puisque la dub techno est avant tout une musique électronique, bien plus proche d'une esthétique "machinique" que de celle d'un reggae roots pur jus, malgré qu'il existe également un dub électronique contemporain.

Mis à jour ( Lundi, 14 Septembre 2015 09:50 ) Lire la suite...
 

Monsieur PIERRE AUTIN-GRENIER

Pierre Autin-Grenier

"Tout ce qui est libre et qui chante, un jour tressaute, ricane et meurt." Pierre Autin-Grenier

Ante-scriptum 0 : Analyser la situation, ouvrage posthume de Pierre Autin-Grenier, est paru chez Finitude. Extrait ici : Le Philosophe amateur. Le même éditeur publie Une manière d'histoire saugrenue, un hommage rendu par Christian Garcin, Antoine Volodine, Franz Bartelt, Eric Holder, Thomas Vinau, Martine Laval...

Ante-scriptum 1 : Pierre Autin-Grenier est décédé ce 12 avril 2014, c'est pourquoi je remets en une cet article qui remonte à 2011. Mais, plutôt que de lire ma prose, dévorez ses bouquins !

Ante-scriptum 2 : je découvre, au moment de publier ce billet, en cherchant quelques liens à ajouter, que j’ai été précédé (ici). Frappante similitude, vraiment, sur la forme et dans le ton. Peut-être est-il temps de créer une confrérie des lecteurs de Pierre Autin-Grenier pour, enfin, repeindre le monde en bleu et, si d’improbable nous ni parvenions pas, nous taire en chœur devant quelques bouteilles.

 

Monsieur Pierre Autin-Grenier,

Je vous fais une lettre que vous lirez peut-être si vous perdez votre temps sur l’Internet, puisque, de votre aveu même, vous vivez à une fausse adresse et nullement où vous ne l’imaginez (je vous soupçonne aussi de déménager chaque matin dans le Montana pour mieux tromper les huissiers).

Monsieur Autin-Grenier, cela fait une semaine que je ne cesse de relire vos bouquins. Depuis ce samedi où, ayant les yeux en madeleines trempées dans l'eau de guérande après avoir enterré mon chat, je n’ai trouvé réconfort que la nuit venue, dans C’est tous les jours comme ça.

Depuis, un par un, en revenant jusqu’aux Jours anciens, je feuillette tout ce qui porte du PA-G au frontispice, je corne, dévore, enfin, je ne vous lâche plus, vous êtes à côté de mon lit, sur la table du salon, sur celle de la salle à manger, je vous ai serré la main jusqu’aux toilettes, et plusieurs fois ma compagne (à qui, croyez-le bien, je ne me risquerais jamais, moi, à avouer, fut-ce par écrit, comment je suis vraiment, d’autant que je repasse mes chemises moi-même) m’a demandé quand je ne lisais pas et que j’avais le regard quelque part : "Mais à quoi penses-tu ?", et à chaque fois j’ai bien été obligé de lui répondre : "À Autin-Grenier".

Mis à jour ( Vendredi, 21 Novembre 2014 15:02 ) Lire la suite...
 


JPAGE_CURRENT_OF_TOTAL

Poin Flash

LA ZICMUCHE, le "blog lamentable", les girafons... Rejoignez LE FORUM POIN-POIN.

 

MIXTAPES téléchargez (c'est gratuit) the fabulous Mixtape Poin-Poin 1 - Mixtape Poin-Poin 2 - Battle Cidrolin/Rhume - Battle Rhume/Dahu - Battle Rhume Duclock - Battle Waka/Rhume

 

POLAR D'HIVER : le 27e numéro de L'Indic, le "noir magazine", est arrivé. Avec Tom Cooper, Alain Damasio, les Utopiales, les chros, et des tonnes de façon de se faire dessouder dans la neige. Sommaire ici.